ADETEC
21 Place Henri Dunant
78270 Bonnières-sur-Seine
N°TVA : 75802230276
Assainissement Développement Études Techniques Environnement Conseil

Nous intervenons dans tout le secteur Ile-de-France
et en Bourgogne dans les départements 89 et 58

Traitement des eaux usées : le lexique

Pour mieux comprendre les activités de notre bureau d'études dans le domaine du traitement des eaux usées près de Mantes-la-Jolie et en région Ile-de-France, consultez notre lexique ci-dessous ! Et pour toute demande d'informations complémentaires, contactez notre bureau d'études en assainissement basé à Bonnières-sur-Seine.

Assainissement non collectif

C'est le mode d'épuration des eaux usées domestiques produites par une habitation qui n'est pas raccordée au réseau public.

L'assainissement non collectif est aussi appelé assainissement autonome ou individuel et constitue une solution technique et économique fiable. En France, près de 5 millions de foyers sont équipés d'une installation d'assainissement non collectif.

Bac à graisse 

Le bac à graisse, ou séparateur à graisse, est un dispositif de prétraitement destiné à la rétention des graisses et des huiles contenues dans les eaux ménagères. La mise en place d'un bac à graisse est facultative pour les installations neuves et peut être installé lorsque la fosse toutes eaux est située à plus de 10 mètres du point de rejet des eaux ménagères ou lorsque les eaux ménagères présentent un rejet important d'huiles ou de graisses pouvant porter préjudice à la filière de traitement placée en aval.

Eaux usées domestiques 

Les eaux usées domestiques sont issues du rejet des eaux utilisées à un usage domestique (habitation). Les eaux usées domestiques sont constituées des eaux ménagères (eaux de cuisine, eaux de salle de bains, eaux de lave-linges...) chargées en graisses, huiles, détergents... et des eaux vannes (rejet des WC) chargées en matières organiques.

Étude de sol 

C’est une analyse pédologique permettant de définir la filière d'assainissement individuel la plus appropriée au sol en place. Des sondages sont effectués à l'aide de tarières manuelles sur une profondeur d'environ 1 mètre et permettent d'évaluer l'aptitude du sol à épurer les eaux usées en fonction de la nature, la structure et la texture du sol.

Équivalent Habitant (EH) 

C'est l'unité de mesure qui se base sur la quantité de pollution émise par personne et par jour. L'Équivalent Habitant représente la charge organique biodégradable ayant une demande biochimique en oxygène pour 5 jours (DBO5) de 60 grammes d'oxygène par jour.

Cette mesure permet de dimensionner les installations individuelles : 1 EH = 60 g de DBO5 / jour et 1 EH = 1 pièce principale.

Exutoire 

C’est un dispositif permettant l'évacuation des eaux traitées (fossé, cours d'eau, mare, réseaux d'eaux pluviales...).

Fosse toutes eaux 

Dispositif qui reçoit l'ensemble des eaux usées (eaux vannes et eaux ménagères) permettant le prétraitement de celles-ci. La fosse toutes eaux est un appareil destiné à la collecte, la liquéfaction de la pollution organique et la rétention des matières solides et flottantes :

  • Un mécanisme de séparation, les graisses et les particules les plus lourdes décantent et forment des boues
  • Un mécanisme biologique de fermentation par l'action de bactéries

Fosse septique 

La fosse septique est un ouvrage de prétraitement des eaux vannes (WC) par des bactéries vivant sans oxygène (anaérobies). Cette fosse est associée à un bac à graisse qui reçoit les eaux ménagères jusqu'en 1982. Depuis 1982, on utilise des fosses toutes eaux capables de recevoir l'ensemble des eaux usées de l'habitation.

Pièces principales 

Les pièces principales d'une habitation sont définies comme étant celles destinées au séjour ou au sommeil, par opposition aux "pièces de services" (cuisine, salle de bains, buanderie, etc.).

Tranchées d'épandage 

Dispositif de traitement qui utilise le sol en place afin d'épurer et infiltrer les eaux provenant de la fosse toutes eaux. L'effluent prétraité par la fosse est réparti dans un réseau d'épandrains (tuyaux perforés), qui repose sur des graviers dans des tranchées.

Le dimensionnement des tranchées d'épandage (largeur, longueur, profondeur) est déterminé en fonction de la nature du sol, de la capacité d'accueil de l'habitation, de l'aménagement de la parcelle...

Lit d'épandage 

Dispositif de traitement qui utilise le sol en place afin d'épurer et infiltrer les eaux usées provenant de la fosse toutes eaux. Ce dispositif est similaire aux tranchées d'épandage et est utilisé lorsque le sol en place, à dominant sableux, rend la réalisation des tranchées difficile.

L'effluent prétraité est réparti dans un réseau d'épandrains (tuyaux perforés), qui repose sur un lit de graviers dans une fouille unique.

Lit filtrant vertical non drainé (filtre à sable vertical non drainé) 

Dispositif de traitement utilisé lorsque le sol en place est peu épais avec une roche fissurée proche, ne permettant pas l'épuration des effluents.

Ainsi, le sol en place est substitué par du sable lavé et siliceux. Les micro-organismes peuvent ainsi se fixer sur le sable et permettre l'épuration des effluents.

La dispersion des eaux traitées est effectuée à la base du filtre à sable dans le sol perméable.

La surface du filtre est de 20 m² minimums pour une habitation jusqu'à 4 pièces principales, augmentée de 5 m² par pièce supplémentaire.

Top